navetteAutonomeConfluence.jpg

Navette autonome
Première mondiale à la Confluence

Le Lyonnais Christophe Sapet a réussi son pari. Sa navette autonome va assurer un transport gratuit du centre commercial de la Confluence jusqu’à la pointe de ce quartier, permettant ainsi de prolonger la desserte en tramway.

Baptisé Navly, ce service est assuré par des petites navettes programmées pour assurer ce trajet avec des zones de croisements préétablis. Equipées d’une multitude de capteurs, elles détectent également tout imprévu pour déclencher si nécessaire un freinage d’urgence. Cette expérimentation d’un an a été autorisée par le Ministère des Transports à condition d’avoir du personnel à bord pour surveiller le bon déroulement de ces trajets. Mais, techniquement, ces Navia Arma sont conçues pour évoluer seules et en sécurité sur un parcours enregistré. La société de Christophe Sapet est associé pour l’occasion avec le Grand Lyon, Kéolis et le Sytral qui participent à l’opération sous différentes formes.
Il s’agit d’une première mondiale car les autres Navia déjà en service, tous comme leurs concurrents, évoluaient jusque là sur des sites fermés comme l’université de Lausanne ou la centrale nucléaire de Citeaux. Ici, elles roulent en pleine ville. Un premier modèle avait été développé par Induct qui l’avait fait rouler en mars 2013 rue de la République, à Lyon, mais cette société française avait ensuite connu de grandes difficultés financières entrainant sa liquidation judiciaire et sa reprise grâce au fond d’investissement Robolution créé par le lyonnais Bruno Bonnell.
Lors de l’inauguration vendredi 2 septembre, Gérard Collomb, président de la Métropole, a rappelé que Christophe Sapet et Bruno Bonnell, cofondateurs d’Infogrames, avaient déjà marqué une page de l’histoire des nouvelles technologies à Lyon avec leur société informatique et qu’ils en ouvraient une autre avec les robots. Clin d’oeil, c’est un Savioke Relay 24, un robot “majordome” californien, qui a apporté les ciseaux au président du Grand Lyon pour découper le ruban à l’occasion de cette inauguration. Ils assurent déjà le room service dans certains grands hôtels aux Etats-Unis.

A lire : interview de Christophe Sapet dans le Mag2Lyon N°64, et son portrait dans le Guide Economique Rhône-Alpes Auvergne 2015, hors-série de Mag2Lyon