Gregory-Gioannini©Eric-Soudan.jpg

"Beaucoup de plaisir"

Après le test de deux modèles électriques le mois dernier, Mag2Lyon a proposé au pilote lyonnais Gregory Gioannini de poursuivre sa découverte de l’écomobilité au fil d'une websérie.

En tant qu’amateur de belles voitures sportives, regrettez-vous d’avoir accepté de testé ces électriques ?
Gregory Gioannini : Pas du tout ! Cela a remis en cause les préjugés que je pouvais avoir sur l’électrique. Avant ces essais avec Mag2Lyon, je considérais non seulement que ces voitures avaient peu d’avenir faute d’une autonomie suffisante mais aussi qu’elles étaient fades à conduire.
Ce que vous avez retenu de ces essais ?
Les voitures 100% électriques permettent d’économiser du carburant, ce qui se connaît rapidement dans un budget d’une famille ou d’une entreprise. C’est aussi moins de pollution pour la planète. Mais elles sont naturellement davantage destinées à un usage urbain ou péri-urbain contrairement aux modèles hybrides qui offrent une vraie polyvalence avec leur moteurs électrique et essence.
Ces voitures “écolo” sont-elles ennuyeuses à conduire ?
Non, au contraire. Elles sont même assez amusantes. Pas en terme de pilotage mais en terme de technique de conduite. On se prend au jeu de l’écoconduite en essayant de réduire sa consommation d’énergie et d’augmenter son autonomie.
Est-ce que vous avez des préférences ?
Côté tout électrique, la Volkswagen e-up est dynamique mais les matériaux font un peu entrée de gamme. En revanche, dans la e-Golf, on retrouve la qualité qu’on attend de cette marque. La Nissan Leaf2 m’a aussi impressionné par son habitabilité, sa qualité de finition et son confort. A titre personnel, mon coup de coeur, c’est la Zoé. Un look sympa, un moteur dynamique et un bon châssis. Et elle n’est pas très chère.
Et pour les hybrides ?
La Golf GTE sera ma prochaine voiture ! Je ne connaissais même pas son existence avant de l’essayer et j’ai été bluffé. On dit souvent que les hybrides, c’est deux voitures en une. Mais avec elle, c’est au moins trois en une. On peut la recharger chez soi pour rouler plusieurs dizaines en tout électrique, utiliser les deux moteurs pour en écoconduite ou encore mobiliser toute la puissance électrique et essence pour rouler sport !
Certaines essayeurs la jugent un peu trop lourde à cause des batteries...
Si on voulait faire du circuit avec la GTE, on pourrait faire cette remarque car il s’agit d’un usage intensif où le poids entre en ligne de compte pour la tenue de route et surtout le freinage. Mais cette remarque n’a pas de sens dans la vie courante. La Golf GTE est même parfaitement adaptée pour se faire plaisir sur des petites routes sympathiques. Elle pourrait prendre la suite des fameuses Golf GTI et GTD car c’est un super compromis !



ESSAIS Aurez-vous le même diagnostic que Gregory ? Pour le savoir, venez essayez ces nouveaux modèles électriques et hybrides du 19 au 21 juin à la Sucrière au salon Alternativ’Auto organisé par Mag2Lyon !